IRIUM SOFTWARE était partenaire de la webconférence Chantiers de France au sujet de l’optimisation du parc matériel (Replay)

20 octobre 2021

Bandeau-mailing-webconf-2-1Diffusée le 07 octobre, la webconférence Chantiers de France sur la thématique « Quelles orientations donner à son parc matériels en 2022 ? », abordait deux grands sujets sur le financement du parc matériels ainsi que les solutions techniques et leurs bénéfices. IRIUM SOFTWARE était présent lors de la webconférence « Quels moyens financiers pour quels matériels ? », durant laquelle plusieurs professionnels du secteur TP ont pu s’exprimer et débattre. Découvrez le replay de la webconférence.

SOMMAIRE :

 

Les grands points à retenir de cette conférence

La webconférence « Quels moyens financiers pour quels matériels ? » a reçu quatre intervenants : Mme Robineau – Directrice achats matériel chez YPREMA, M. Blanc – Directeur matériel chez EIFFAGE Génie Civil, M. Lafayette – Directeur matériel, industrie et nouvelles technologies chez ROGER MARTIN et M. Crouzevialle – Directeur marketing et communication chez IRIUM SOFTWARE.

Envisager l’investissement pour les matériels TP en 2022 dans un contexte de crise sanitaire

Avec la pénurie de semi-conducteurs, les délais de livraison des constructeurs se sont allongés impactant fortement la stratégie d’investissement et de renouvellement des entreprises du secteur TP. Malgré le contexte de crise sanitaire, l’ensemble des sociétés du secteur TP a mis à jour son plan d’investissement pour l’année. Un bon état de parc et un état complet des matériels est nécessaire à la préparation du renouvellement. Il est important de préparer l’avenir et donc de continuer à investir continuellement selon les trois directeurs matériel. Les engins de chantiers sont très sollicités au quotidien et ont une usure rapide, il est donc essentiel de procéder à un renouvellement tous les 5,10 ou 15 ans. Depuis la crise, on note une véritable volonté d’avoir une visibilité à moyen et long terme sur les machines.

 

Les critères de choix d’un matériel

Trois critères de choix sont importants lors de l’acquisition d’un matériel :

  • Critère économique/SAV : Il est important d’avoir une machine avec des pièces toujours disponibles et également d’avoir une compétence technique de dépannage.
  • Critère énergétique : Les entreprises dans le secteur TP essaient de se tourner vers des moteurs récents et économes, voir hybrides. Par exemple, l’objectif d’ici 2030 pour EIFFAGE est de réduire l’émission carbone de ses machines de 40%.
  • Critère de sécurité : La sécurité sur les chantiers est essentielle pour travailler dans de bonnes conditions. ROGER MARTIN fait le choix d’équiper certaines de ses machines de dispositifs supplémentaires (ex : caméras 360° sur des machines de plus de 8 tonnes) afin de garantir plus de sécurité sur les chantiers.

Le critère du SAV est un critère essentiel pour tous les intervenants de la conférence. En effet, ceux-ci s’accordent tous à dire qu’une machine n’ayant pas de SAV dans la région où elle sera utilisée est un mauvais investissement, car au moindre problème sur le chantier, celui-ci peut rester bloquer une journée entière. Les constructeurs n’ayant pas de SAV pour les machines qu’ils vendent sont automatiquement écartés des appels d’offres.


Le critère énergétique est également un sujet de plus en plus important pour les entreprises du secteur TP. Il n’y a pas encore aujourd’hui de vraie rupture, car il est impossible d’investir dans un parc 100% hybride, gaz ou électrique, car les constructeurs ne proposent pas de machines assez performantes pour le moment. Cependant, les trois directeurs matériel ont noté l’importance d’accompagner les constructeurs en achetant des matériels qui ne sont pas encore « matures », afin de permettre aux constructeurs de continuer à investir dans ce type de machines et ainsi de s’améliorer. L’utilisation de solutions électriques sur les chantiers, permettent aujourd’hui d’avoir un retour d’expérience des clients sur ce type de solution, mais il faudra, in fine, répercuter le coût de cet investissement sur le client.

 

La location et les machines d’occasions pour alléger ses investissements

D’après M. Blanc (EIFFAGE) et M. Lafayette (ROGER MARTIN), la location n’est pas un meilleur investissement que l’acquisition du matériel. Lorsqu’une machine est utilisée à l’année, et ce, sur plusieurs années, alors la location revient plus chère qu’un achat de la machine. C’est ce qui bloque aujourd’hui certaines entreprises dans le secteur TP pour le changement vers un parc locatif. Chez YPREMA, le matériel roulant, environ 30 machines, est en location longue durée. Cette location longue durée est le choix d’une réorientation stratégique, car la société avait un besoin d’avoir un parc neuf, avec des matériels changés tous les 5 ans, afin d’être efficace et garantir un meilleur bien-être à leurs collaborateurs. Aujourd’hui, cette économie de trésorerie faite grâce à la location, leur permet d’injecter cet argent dans d’autres projets et matériels.

Si la location n’est pas pour le moment, le mode d’investissement privilégié par les entreprises du secteur TP, elle se révèle intéressante pour des matériels très spécifiques qui ne resteront pas longtemps sur des chantiers. Les matériels d’occasions, quant à eux, ne sont pas envisagés à l’achat par les trois intervenants, car il est nécessaire pour eux d’avoir des machines récentes et répondant aux exigences du marché. L’achat d’un matériel d’occasion peut être intéressant, d’après M. Blanc (EIFFAGE), si celui-ci est reconditionné avec une énergie alternative, mais pour le moment les constructeurs ne le proposent pas.

 

Les enjeux de la remontée de données

La remontée de données des matériels en parc est indispensable pour mieux cerner l’utilisation des machines et influe sur l’investissement et la rentabilité des machines concernées. Il est essentiel pour les entreprises d’avoir la bonne information au sujet de leurs matériels : heures des machines, temps ralenti, consommation ou encore géolocalisation. Cependant, les sociétés sont confrontées à un problème important : quelle est la bonne donnée ? Les matériels font remonter une masse d’informations très importante et il est parfois compliqué de savoir quelle information aller chercher dans toute la masse.

 


Comment optimiser son parc matériel avec IRIUM SOFTWARE ?

IRIUM SOFTWARE offre des outils pour faciliter la gestion de l’activité des distributeurs et loueurs de matériels TP, afin de mettre en place le PACIS. Mais le PACIS, qu’est-ce-que c’est ?

  • Prévenir…au travers de modules « maintenance périodiques », d’interfaces avec les constructeurs ou encore de catalogues d’entretiens, intégrés dans nos ERP pour mieux gérer ses entretiens préventifs au quotidien.
  • Anticiper…les demandes/plaintes des clients afin de garantir une bonne satisfaction de ceux-ci avec des modules de gestion des tickets d’assistance.
  • Contrôler...ses historiques SAV (historique de réparations, de pièces changées, …) grâce à des portails web ouverts aux clients utilisateurs des machines.
  • Intervenir… au bon moment, n’importe où, grâce à nos outils de planning interactifs ou à nos outils mobiles pour techniciens itinérants, afin de toujours avoir les informations disponibles et effectuer la réparation au plus vite.
  • Suivre…les données sur ses matériels grâce à des indicateurs métiers pour suivre le TCO de chaque matériel et le remplacer au moment le plus opportun.

Les solutions IRIUM SOFTWARE permettent aujourd’hui de gérer tous les aspects de son activité grâce à un ERP ouvert aux données externes, avec un écosystème partenarial important, permettant de toujours avoir la solution la plus adaptée à votre besoin ou contexte. Nos solutions vous permettent de gérer une quantité importante de données tout en fournissant les indicateurs métiers dont vous avez besoin pour gérez plus efficacement votre activité.

En savoir plus sur l'optimisation du parc matériels

 

Découvrez le replay ci-dessous

Vous aimerez peut-être aussi

ces articles sur le thème : Évènements

S'abonner par Email